C’est la saison des topinambours !

Facile à cuisiner, ce tubercule de couleur brun-rosé à jaune pâle offre une subtile saveur sucrée et un arôme délicat proches de ceux de l’artichaut. S’il a pallié l’absence de pommes de terre durant la Seconde Guerre mondiale avant d’être « oublié », comme le rutabaga, le voici revenu sur nos étals pour notre plus grand plaisir.

Comment bien choisir les topinambours ?

  • À l’œil, l’aspect irrégulier ne doit pas dérouter ni rebuter : c’est le signe distinctif du topinambour. Cependant, les tubercules vraiment trop biscornus sont écartés de la vente car ils seraient trop difficiles à éplucher. La peau doit être bien tendue et exempte de meurtissures. Une fois récolté (sorti de terre), le topinambour a tendance à ramollir. Au toucher, sa fermeté est donc un signe de fraîcheur.

Comment conserver les topinambours ? 

2 à 3 jours max. dans le bac à légumes


L’idée recette des Halles !

GALETTES DE LEGUMES ANCIENS FAÇON DARFIN

  1. Laver puis peler tous les légumes. Citronner les topinambours pour qu’ils ne noircissent pas. Râper tous les légumes.
  2. Ajouter l’œuf battu. Saler, poivrer. Parfumer d’une pointe de muscade râpée. Bien mélanger.
  3. Dans une grande poêle, faire chauffer l’huile d’olive et déposer à la cuillère de petits dômes de légumes râpés. Les tasser légèrement. Les faire dorer 10 min sur une face puis encore 10 min sur l’autre face.
  4. Selon la taille de la poêle, renouveler si besoin l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients.
  5. Servir à l’apéritif ou en entrée avec une salade.

Bon appétit !